mercredi 7 février 2007

La Retour de la Colère.

Sur le blog d'une mienne amie, j'a trouvé un lien vers une vidéo dans laquelle on voit Sarkozy s'exprimer sur le droit au mariage et à l'adoption pour les homosexuels. Passons sur son opinion, je m'en tamponne complétement. De toute façon, je ne voterai pas pour lui. J'aime pas les menteurs.
Bref, cette vidéo a suscité bon nombres de commentaires sur la question, et voilà, il y a un truc qui me bouffe de l'intérieur. Ce n'est pas la première fois que je rencontre cet argument, mais cette fois c'en est trop, ça suffit, il faut partir maintenant. Il y a toujours une tête de chien pour dire : "Un enfant a besoin d'un papa et d'une maman pour être équilibré". Ce à quoi je réponds, face de groin, que j'ai grandi avec ma seule mère et que ça ne fait pas de moi un handicapé. Alors je t'emmerde. Crois-tu vraiment, fils de porc, que sorti d'un papa et d'une maman nous soyons tous des ratés ? Je vais te dire, si tu as grandi avec tes deux parents, alors tu as eu de la chance, beaucoup de chance. Mais crois-tu que je sois une moitié de mec, un amoindri, un amputé, un boiteux sous pretexte que je n'ai pas eu un papa et une maman ? Dans quel monde vis-tu tête de gland pour croire qu'en dehors d'un certain schéma on est handicapé ? Alors je t'emmerde, j'ai grandi sans mon père, avec juste l'amour de ma mère, et je suis plus fort que toi, et je suis moins con que toi, et je te pisse à la raie, toi et ta morale de couille molle livide, toi et ta mentalité petit-bourgeoise d'obèse du confort, toi qui te chies dessus quand on te dit que des mondes entiers existent en dehors du tien.
Et toi, sale homophobe de merde, tu crains qu'un gamin élevé avec deux papas ou deux mamans suive l'exemple et devienne homo à son tour. Alors tu oublies que la majorité des homos ont grandi dans une famille hétérosexuelle, comme quoi il n'y a pas d'exemple à suivre, mais ça, ça te fait mal au cul d'admettre qu'on n'est pas toujours responsable, qu'il n'y a pas forcément d'explication ni de coupable, et qu'il n'y donc pas de morale à respecter. Crois-tu vraiment qu'il y a un Mal et un Bien ? Qui es-tu pour juger et condamner la vie des autres, les alcoolos, les taulards, les chômeurs, les dépressifs, les loosers de tout poils, ceux qui ont bien assez à faire avec leur propre merdier pour s'occuper du merdier des autres, alors continue comme ça fiston, vote à droite, va claquer ton fric dans les pays du tiers-monde, va manger chez El Rancho pour vivre des aventures exotiques, et surtout, occupe-toi bien de tes gosses, et n'oublie pas de leur apprendre l'intolérance et la peur.

11 commentaires:

Bourrique a dit…

Salut mon pépé!
Ca fait du bien de te lire...
surtout pour de justes colères...

jmesuiléssépoucélacravat a dit…

D'accord avec Bourrique, cela fait plaisir de te relire!
Notre opération exorisme à pleinement fonctionné et on va pouvoir de nouveau bien s'amuser!
Biz aux Huffettes

Doc Huff a dit…

Ouais, c'est mon côté Joey Starr.

Doc Huff a dit…

Putain, ça veut plus rien dire maintenant, à cause du petit suisse...
Et puis va te faire exorciser toi-même !

jmesuiléssépoucélacravat a dit…

arf arf arf, il est tout fâché parce que je lui ai cassé son petit commentaire...

Fab a dit…

Ca repart fort sur le Doc Huff Avenue!
...mais comment ne pas etre d'accord?

Annie-Claude a dit…

Nouvel appart tout neuf, la peinture à peine sèche (jolie la déco, si, si), et vlan, le proprio déjà en colère !
Les voisins sont prévenus : halte à la connerie, qu'on se le dise.

Re-bienvenue sur la blogosphère, ravie de te relire.

Anonyme a dit…

Vous parlez mal ! Mais qu'est ce que vous parlez bien !

ludion libre a dit…

L'anonyme juste au dessus c'est moi. Je ne reste jamais anonyme bien longtemps...

Benjamin a dit…

Que de talent gâché!

Cette charge contre les homophobes vaut son pesant d'or, et son auteur a le DEVOIR de nous faire profiter de ses colères et argumentations!


Signé: le maître à penser (enfin... un des... ) de Bourrique

Paupolette a dit…

Je suis donc une tête de gland. Je pense en effet qu'il est mieux pour un enfant d'avoir un père et une mère. On peu très bien grandir avec un seul ou deux du même sexe mais je persiste à penser qu'un enfant a besoin des deux (quand cela est possible). C'est bien joli le côté Joe Star mais parfois ça conduit à être aussi caricatural que ceux que vous haïssez tant.